Le Scénodico

Incident perturbateur

Très souvent, ce qui déclenche le récit fonctionne en deux temps : un incident perturbateur (premier temps) et un incident déclencheur (second temps).

Ce que </span>Philippe Perret appelle l’incident perturbateur est l’évènement qui va bousculer l’équilibre qui régnait jusque-là dans l’histoire (1er temps).

Dans The Horse Whisperer (L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, Robert Redford, 1998), l’incident perturbateur est bien entendu l’accident de cheval de la jeune fille. Mais ce qui déclenche réellement l’histoire, c’est-à-dire l’incident déclencheur, c’est le moment où la mère retrouve sa fille au pied de l’école, incapable de rentrer en cours. La mère mesure alors l’ampleur du traumatisme provoqué chez sa fille et la nécessité de tout abandonner pour agir.

INCIDENT PERTURBATEUR : la chute de cheval INCIDENT DÉCLENCHEUR : le désespoir de la jeune fille

Dans Thelma & Louise (Ridley Scott, 1991), l’incident perturbateur survient lorsque Arlan, entrainant Thelma sur le parking, tente de la violer. Mais l’incident qui déclenche réellement l’histoire survient lorsque Louise tue Arlan.

INCIDENT PERTURBATEUR : le viol de Thelma INCIDENT DÉCLENCHEUR : le meurtre de Arlan par Louise

Dans Still Alice (Richard Glatzer, 2014), l’incident perturbateur survient lorsqu’Alice, à la fin d’un footing, ne parvient pas à se souvenir où elle se trouve. Mais l’incident déclencheur de l’histoire est l’annonce et la confirmation de la maladie.

INCIDENT PERTURBATEUR : la perte de mémoire INCIDENT DÉCLENCHEUR : la confirmation de la maladie d’Alzheimer

Noter malgré tout qu’il arrive fréquemment que l’incident perturbateur se trouve dans la même scène que l’incident déclencheur.

Il arrive aussi que cet incident perturbateur survienne avant le début du film (sur la dimension H). Il faut alors considérer sa position réelle au moment où le spectateur en est informé (dimension S).

---
---