La collection Narration

Caractéristiques d'une intrigue

Voyons les caractéristiques et les composantes qu’on peut retrouver dans toute intrigue, qu’elle soit de longue ou de courte durée dans le récit.

Une intrigue concerne un ou plusieurs personnages
Sans personnage, on ne peut pas réellement parler d’intrigue. Mais ce personnage peut être un animal, comme dans Seabiscuit (Pur sang, la légende de Seabiscuit, Gary Ross, 2003), ou même un simple pneu comme dans Rubber (Quentin Dupieux, 2010).
Dans Her (Spike Jonze, 2013), par exemple, une micro-intrigue de quelques évènements concerne le personnage d’Amy et son mari.
Une intrigue définit un objectif (ou une QDF)
Au cours d’une intrigue, le ou les personnages impliqués poursuivent souvent une quête, visent un but, un objectif, même lorsque cet objectif peut rester diffus.
Il faut distinguer, en l’occurrence, l’intrigue principale et l’intrigue secondaire des intrigues mineures. Ces dernières peuvent posséder une question dramatique fondamentale ignorée du public.
Par exemple, dans la micro-intrigue de Her impliquant Amy et son mari, c’est l’amour des deux conjoints qui se trouve sur la sellette, mais nous l’ignorons au début du film, nous pouvons à peine le deviner.
Une intrigue possède un début, un milieu et une fin
Même lorsqu’elle ne compte que deux ou trois évènements, une intrigue possède un début, un milieu et une fin. Note : dans le cas de deux évènements seulement, le début et le milieu ou le milieu et la fin se jouent dans un même évènement.
Dans la micro-intrigue de Her, une première scène présente le couple, complice mais pas en accord parfait. Une seconde scène les présente en évidente incompréhension (devant le documentaire de Amy). La troisième scène nous informe de leur séparation.
Une intrigue comporte des obstacles produisant du conflit
Comme tout objectif narratif, l’objectif d’une intrigue doit rencontrer des obstacles qui créent un conflit grandissant.
Dans la micro-intrigue de Her, ce sont les désaccords qui créent les obstacles. Retenus d’abord — dans l’ascenseur —, ils deviennent patents lors de la présentation du documentaire.
Une intrigue présente une progression
Cela s’exprime par cet axiome : un évènement, dans une intrigue, ne doit jamais être une redite de l’évènement précédent — ce qui donnerait la mauvaise impression que l’intrigue fait du surplace — ou une redite d’un des autres évènements précédents — ce qui donnerait la mauvaise impression d’un retour en arrière.
Dans la micro-intrigue de Her, on peut mesurer parfaitement l’évolution en trois ou quatre temps : 1/ présentation des personnages (scène des boites aux lettres), 2/ petits désaccords très légers (scène de l’ascenseur), 3/ incompréhension patente (scène du documentaire), 4/ séparation (2e scène de l’ascenseur, sans le mari).
On peut mesurer, sur la base de l’exemple ci-dessus, qu’il est tout à fait possible de former une progression nette même avec un nombre extrêmement restreint d’évènements.
Attention : pour mesurer la répétition, il convient d’être très précis dans la description de ses évènements. On pourrait penser, par exemple, que deux scènes de dispute qui s’enchainent créent une répétition. Ça ne serait vrai que si le sujet de ces deux disputes était le même, avait la même intensité et conduisait au même résultat. Mais s’il y a évolution, il n’y a pas répétition.
Une intrigue contient les évènements nécessaires et suffisants
Il y a deux idées dans ce principe : l’idée, d’abord, qu’il faut créer une progression qui contienne bien tous les évènements logiques attendus. L’idée, ensuite, qu’aucun évènement ne se répète ou ne fasse repartir l’intrigue en arrière comme nous l’avons souligné dans le précédent point.
Nous nous arrêterons sur ce principe important plus tard, en illustrant la construction concrète de la structure.

Nota bene

Comme on pourra s’en faire la réflexion, une intrigue mineure — c’est-à-dire hors intrigue principale et secondaire — est une histoire comme les autres. À ce titre, on peut tout à fait se servir des fondamentales pour la définir et lui appliquer tous les principes dynamiques exposés dans cette collection d’ouvrages.