La collection Narration

Immuabilité de l'objectif principal

La caractéristique peut-être la plus importante de l’objectif principal est son immuabilité.

L’Objectif Principal
doit demeurer immuable.

Cet objectif principal du protagoniste ne doit pas changer. Il peut s’incarner dans différents moyens, ces moyens peuvent changer au cours du récit, peuvent se métamorphoser, mais lorsqu’existe un objectif principal, celui-ci doit demeurer intangible, immuable, constant du début à la fin de l’histoire.

C’est le cas de la grande majorité des récits et lorsque l’on pense avoir mis le doigt sur un récit comportant un changement d’objectif, il s’agit presque toujours d’une erreur d’interprétation — on n’est pas allé assez profondément dans la compréhension du récit. Méfiez-vous toujours, en règle générale, et avant d’être suffisamment sûrs, des erreurs d’interprétations qui vous guettent (vous pouvez jeter un coup d’œil à ce propos dans le livre consacré à Le Travail de l’auteur).

Il peut arriver cependant que cet objectif varie au cours de la vision ou de la lecture, varie en apparence tout au moins, dans notre regard de spectateur, parce que nous n’avons pas encore la carte complète des évènements et des informations.

C’est le cas par exemple de Paul Rivers, dans 21 Grams (21 Grammes, Alejandro González Iñárritu, 2003). Lorsqu’il aborde Cristina Peck la première fois, à la piscine, nous pensons naturellement qu’il veut, pour le dire trivialement, simplement la draguer. Or nous comprendrons plus tard qu’il n’en est rien, qu’il suit la femme pour connaitre l’homme qui lui a donné son nouveau cœur. C’est le cas également dans Unforgiven (Impitoyable, Clint Eastwood, 1992), où l’objectif véritable de Bill Munny — ne pas retomber dans son côté sombre, son côté impitoyable — ne nous apparait clairement que dans la toute dernière partie du film, lorsqu’il part venger la mort de son amie.

Mais lorsque l’on remet ces films à plat, force est de constater que l’objectif du protagoniste est bien immuable d’un bout à l’autre du récit.

Remarquez que ce qui vaut pour l’objectif principal ne vaut pas pour les autres objectifs. Que ce soit l’“objectif de vie” du protagoniste ou l’objectif quelconque d’un autre personnage, ils peuvent varier être abandonnés, être réalisés avant la fin et un autre peut se substituer à eux sans problème. L’immuabilité est la condition sine qua non du seul objectif principal.