La collection Narration

Ne pas confondre objectif et moyen

Parmi les approximations de langage dont nous avons déjà parlées à propos de l’objectif et de l’enjeu, on trouve aussi celle que l’on fait encore plus fréquemment entre objectif et moyen.

On emploie indifféremment l’un et l’autre, à l’écrit ou à l’oral, à l’intérieur même de cet ouvrage. Cette confusion n’est pas dommageable en soit, mais lorsque l’on en est à travailler sur la dynamique de son récit et plus précisément sur ses objectifs et ses moyens, il est bon d’éclaircir la confusion et de bien distinguer l’un et l’autre :

L’objectif, c’est le but à atteindre.
Le moyen, c’est la façon d’atteindre ce but.

Donc on peut dire aussi :

L’objectif, c’est le “QUOI ?”
Le moyen, c’est le “COMMENT ?”

Quelques illustrations

[Un homme doit mettre au point un véhicule d’un genre nouveau.]

OBJECTIF    Mettre au point le véhicule, le créer
--------------------------------------
MOYENS      
            - Trouver et embaucher des techniciens qualifiés
            - Convaincre un concepteur-expert de quitter sa
              boite pour rejoindre son équipe
            - Travailler jour et nuit, week-ends compris,
              sur son projet. Y perdre sa santé
            - Obtenir une rallonge de temps pour finir le 
              travail
            - Réussir à inventer un composé innovant qui
              n'existe pas encore
              etc.

[Une jeune femme doit parvenir à gravir une montagne pour sauver son jeune frère.]

OBJECTIF    Parvenir au sommet de la montagne
---------------------------------
MOYENS      - Prendre des cours d'alpiniste
            - Trouver un guide pour l'accompagner
            - Réunir une équipe fiable et sous-payée
            - Résister à la fatigue, au froid, au 
              découragement 
              etc.

Exemple concret de confusion

Tirons un exemple du film Charade (Stanley Donen, 1963) et du personnage de Madame Lampert dont l’objectif est de réussir à ne pas se faire tuer par les anciens amis de son mari.

Si nous disions que :

découvrir où se trouve le demi-million de dollars

… est un moyen pour parvenir à :

ne pas être tuée par les anciens amis de son mari

… alors, nous ne ferions que définir un sous-objectif. Car dans cette formulation, qu’apprenons-nous du comment le personnage agit ?… Nous n’en apprenons rien.

Il faut donc aller plus loin et travailler sur le moyen, le mettre en œuvre :

Madame LAMPERT doit…

  … fouiller les chambres des an-      MOYEN
  ciens acolytes de son mari…                       
  
  … pour découvrir où se trouve le     SOUS-OBJECTIF
  demi-million de dollars…                          
  
  … pour ne pas être assassinée par    OBJECTIF
  les anciens amis de son mari.        PRINCIPAL   

Ici, les auteurs définissent clairement l’action dramaturgique qu’ils confieront à leur personnage. On verra ce personnage agir, il existera.

Ce en quoi cette distinction est importante

L’objectif, pour être réellement joué dans un récit — ce qui arrive moins souvent qu’on ne le penserait dans les travaux d’apprentis-auteurs —, doit donc s’incarner dans des moyens réels.

Dans la phase de recherche d’idées, c’est sur ces moyens qu’il faudra le plus porter son attention, son imagination et ses réflexions.

Dans la phase d’analyse de son histoire, c’est la présence de ces moyens qui validera le fait que vous jouez bien l’objectif que vous avez assigné à votre protagoniste, et pas un autre — comme cela arrive malheureusement trop souvent.

CHECKUP[Pouvez-vous relever (au moins) trois moyens dans votre récit qui permettent d’atteindre l’objectif précis que vous avez défini ? moyens]

D’autre part, cette distinction peut avoir une incidence directe sur de nombreux éléments, jusqu’à l’établissement de la structure du récit et la façon de construire ou de penser son histoire.

Prenons un exemple dans Erin Brockovich (Erin Brockovich, seule contre tous, Steven Soderbergh, 2000). Si les auteurs avaient confondu leur objectif avec le moyen de l’atteindre, ils seraient arrivés à la conclusion que l’objectif de leur personnage était :

GAGNER LE PROCÈS CONTRE LA COMPAGNIE PG&E

Tout naturellement, si tel était l’objectif principal, alors le climax aurait consisté à écrire le combat entre les deux forces antagonistes, donc le procès opposant la compagnie à Erin Brockovich représentant les habitants du village contaminés par la compagnie.

Or, ce procès est justement complètement ellipsé dans le film. Le récit passe directement de la découverte des dernières pièces manquant au dossier au verdict qu’Erin vient annoncer à une des habitantes dans une scène particulièrement émouvante.

En conclusion, l’objectif présenté plus haut n’est en réalité qu’un moyen d’atteindre un objectif supérieur, le véritable objectif fondamental du personnage qui est d’être respectée, reconnue pour ses qualités et plus trivialement de trouver un travail pour subvenir aux besoins de sa famille.

Moralité, sans avoir bien distingué objectif et moyen, les auteurs auraient mal construit leur histoire en se trompant tout bonnement de climax.