La collection Narration

Première impression

Les émotions et les sentiments

Le générique de fin est terminé ? Il est temps de poser votre boite de popcorns et de prendre votre bloc-notes ou votre ordinateur portable.

La première chose à faire lorsque vous abordez une analyse, après la toute première vision du film, et de consigner vos premières impressions.

Consignez en tout premier lieu
vos premières impressions.

Vos premières impressions doivent être une valeur de référence pour la suite de l’analyse. Certains points collectés et abordés de façon plus objective dans la suite de l’analyse viendront conforter et expliquer ces impressions, d’autres au contraire viendront les contredire et permettront ainsi d’améliorer votre perception, de vous rendre plus vigilant la prochaine fois.

Ces impressions consistent à écrire :

Vous devez consacrer au moins une demi-heure à cette étape. N’hésitez pas, au cours de ces étapes, à vous décontracter, à ne pas vous crisper sur votre mémoire, au contraire, à laisser plutôt les souvenirs remonter à leur rythme, sans les brusquer.

Généralités sur le film

Dans un deuxième temps, nous allons tenter d’établir quelques généralités objectives sur le film. Vous pouvez consacrer 45 minutes à ces généralités, mais si vous vous sentez disposé à consacrer plus de temps, n’hésitez surtout pas. Mais encore une fois : sans vous crisper sur vos souvenirs.

Le résumé du film
Établissez d’abord un résumé du film en un maximum de 10 lignes. 10 lignes pas plus et qui doivent raconter l’histoire dans son intégralité, c’est-à-dire de son début à sa fin en passant par son milieu, même si elle durait 4 heures. 10 lignes sont largement suffisantes, comme nous le montrerons par un exemple.
La première scène
Écrivez ce qui est pour vous, de mémoire, la première scène du film, c’est-à-dire les toute premières images, même si elles étaient courtes, hors générique, sauf si ce générique amorce déjà le récit.
Le genre du film
À quel genre appartient le film d’après vous ? Comment l’avez-vous senti ou détecté, sur la base de quels éléments ? De quels autres films ce film-là serait-il susceptible de se rapprocher ? Quels rapprochements avez-vous pu faire ? (ne consacrez pas trop de temps à cette partie, au début de l’analyse — vous devez chercher à vous approcher du cœur original du film, pas à la noyer et la banaliser à la façon d’un critique dans l’histoire du cinéma)
Les personnages
Faite une description sommaire des personnages, à commencer par le protagoniste et l’antagoniste s’il existe. Tentez de retrouver, de mémoire, chaque personnage du film et inscrivez quelques mots sur chacun d’entre eux, une courte description, peut-être seulement l’empreinte qu’il a laissé sur vous.
Les fondamentales
Si vous avez étudié les fondamentales, vous pouvez tenter d’esquisser ce qui pourrait être les 5 fondamentales de ce film.
La dynamique narrative
Décrivez, en essayant de les classer ensuite par ordre d’importance, les objectifs, les obstacles, les conflits et les enjeux dont vous vous souvenez. Exprimez-les peut-être en questions dramatiques si c’est ainsi que vous vous en souvenez. Quoi qu’il en soit, décrivez-les de la façon la plus simple possible, sans disserter.
Les thématiques
Quels thèmes sont abordés, quelles thématiques sont développées ? Qu’est-ce qu’il en est dit, de façon générale, en deux mots ? Un message est-il perceptible ? Si oui, comment l’exprimeriez-vous ?
Les procédés
Établissez la liste des procédés dont vous pouvez vous souvenir en repensant au film. Pensez même aux procédés les plus simples et les plus nombreux, tels que les préparations-paiements ou les ironies dramatiques.
Particularités
Quelles sont, si elles existent, les spécificités du film, en matière de réalisation, en matière de narration, les partis-pris éventuels que vous avez pu noter ?
La leçon tirée du film
Si vous vous sentez à l’aise avec la théorie et la technique, tentez d’écrire quelques lignes sur la leçon d’écriture que l’on pourrait tirer du film. Ce peut être même une leçon que vous avez apprise avec ce film — le fait par exemple, qu’on peut ne rien savoir d’un personnage et s’attacher quand même à lui, après la vision de Drive (Nicolas Winding Refn, 2011) — ce peut être également une leçon que vous connaissiez déjà mais que ce film illustrait, à votre connaissance, mieux que tout autre.
Et vous dans tout ça ?
Enfin, pour terminer ce temps des généralités, écrivez quelques mots sur le rapport intime que vous pourriez établir avec ce film ? Ce qui pourrait vous en rapprocher personnellement ? En quoi pourrait-il vous parler, vous ressembler, vous concerner tout particulièrement ?

La Structure générale

Dans un troisième temps, qui peut durer 45 minutes ou plus, toujours en restant sur votre première et unique vision du film, tentez l’exercice périlleux de retrouver la structure générale de l’histoire et de retrouver le maximum de scènes.

Pour cette étape, ne vous imposez surtout pas de fonctionner chronologiquement. Au contraire : tentez de tracer grossièrement les trois actes — si c’est un film en trois actes —, puis remémorez-vous les scènes comme elles vous reviennent, dans le désordre ; tentez simplement de les replacer à leur juste position dans le film.

Si vous avez été attentif, vous devriez être capable de retrouver au moins 3/4 des scènes du film. Si vous en trouvez moins, rassurez-vous, il n’y a rien de grave.

Deuxième vision optionnelle

Si ce sont vos premières analyses, vous aurez tout intérêt à procéder maintenant à un nouveau visionnage du film dans les mêmes conditions que le premier — le film dans son intégralité, sans arrêt, sans prendre de notes.

Suite à cette deuxième projection vous pourrez alors compléter et enrichir le travail sur ces premières impressions — qui en seront déjà des deuxièmes.